DANSEUR NON INDISPENSABLE

Je suis un danseur non indispensable qui pense que la danse est essentielle. Je suis un danseur non essentiel qui affirme que danser est indispensable. Étrange sensation d’assister à l’outrage d’un numérique appauvri et égotique, où la petite séance de danse vidéo ou de yoga serait là pour nous sortir du confinement que nous impose la République, serait là pour continuer à nous maintenir dans une France apprenante. Glissement progressif vers l’extinction de la biodiversité artistique. Je ne peux me résoudre au télé-travail qui s’amorce. Mais je vais faire ma petite vidéo pour faire un atelier de danse à distance. Je vais le faire, mais pas pour occuper ce temps de propagation du virus COVID-19, je vais le faire parce qu’on me le demande, et surtout par une curiosité : contempler l’inutilité prévisible d’un télétravail qui sera bientôt la norme, la forme sans le fond, le contenant sans contenu. Mais je me trompe peut-être, je suis trop vieux.

Publié par

admin

Nijinskoff veut faire un dernier spectacle avant de disparaître. Nijinskoff nous parle de la danse oxymorique de sa vie et de son désir... Un blog pour outil. Nijinskoff AKA Frédéric werlé